En Espagne, dans certaines régions, les restaurants et les lieux culturels sont ouverts depuis quelques semaines. Des humoristes français, comme Tristan Lucas, ont donc décidé de s’y produire. Et à Barcelone, qui compte quelque 25 000 expatriés, ces spectacles font salle comble.

« C’est parce que je ne comprends pas la situation en France que je suis venu là, déclare l’humoriste. Et évidemment qu’on pourrait faire la même chose en France ! Là, c’est la moitié de jauge, on prend la température des spectateurs avant qu’ils rentrent et il n’y a aucun cluster qui a été déclaré dans les théâtres… »

« Donnez-nous de la scène, on veut de la scène ! », conclut Tristan Lucas.

Share This